Na?
article paru dans le Bien Public du 06/03/09
Un grand merci à Fredéric Joly pour son bel hommage...
 
Image
 

En octobre 2004, Geneviève Tribotté a ouvert un centre de bien-être à Daix. Mais depuis septembre, c'est sur le marché de Dijon qu'elle vient « porter son message ».

 C'est un parcours à rebonds, nourri par la curiosité et l'envie de « faire passer des messages ». Depuis octobre 2004, Geneviève Tribotté fait vivre un centre de bien-être à Daix. Aujourd'hui, elle est à la fois naturopathe et énergéticienne. Et depuis le mois de septembre, elle participe, un samedi sur deux, au marché du samedi, autour des halles à Dijon.
Son parcours débute pourtant en musique. Un bac F11 (technicien de la musique), une licence en musicologie, un diplôme de fin d'études au conservatoire de Dijon… mais une vie professionnelle qui s'est construite ensuite bien loin de la musique. Grâce à son ex-mari, kiné, elle découvre l'hypodermologie, bain d'énergie utilisant les infrarouges longs. Une discipline qui l'amène à « faire des recherches sur l'eau et à en comprendre l'importance pour notre santé » comme elle le raconte sur son site internet.
À contre-courant
« Ma deuxième fille, alors âgée de 5 mois, m'a amenée à chercher des solutions pour son eczéma que tous les traitements classiques n'ont su traiter. Internet et quelques personnes m'ont ouvert les yeux sur un monde que je ne connaissais pas. L'eczéma a disparu lorsque je me suis décidée à lui supprimer les produits laitiers. Mais quelle culpabilité de supprimer les produits laitiers à son enfant, même si tout nous dit que c'est le bon chemin à prendre ! Aller à contre-courant de tout ce qu'on entend partout est très difficile à vivre ».
En guise de réponse, elle décide de s'octroyer le même traitement, « ce qui m'a amené à juguler mes problèmes d'acné, migraines et furonculose. Tout ceci m'a conduite naturellement à la naturopathie. J'avais trouvé ma voie ». Avant d'arriver à la naturopathie, elle avait aussi découvert le reiki avec « un homme formidable : Manuel Pedrosa. C'est à ce moment-là que j'ai découvert que j'avais sans doute des qualités insoupçonnées. Le soir-même de l'initiation, je me suis amusée -sans y croire - à poser 3 doigts sur une verrue que ma fille aînée avait depuis 3 semaines. Deux jours plus tard, la verrue était tombée… »
Ces découvertes, elle les fait désormais partager sur le marché dijonnais. « J'ai un message à faire passer. Je me suis dit que je devais descendre dans la rue pour le communiquer autrement. Pour le moment, je ne suis jamais à la même place, mais les gens me reconnaissent tout de même, d'un marché sur l'autre ».
Retour à la musique
Il faut dire qu'elle y met du sien, casquette vissée sur le crâne et ardoise annonçant qu'elle est une « naturopathe en croisade ». Elle parle notamment beaucoup d'un complément alimentaire à base d'huître, « le meilleur aliment du monde pour combattre la fatigue, le stress ou le surmenage ».
Le plus étonnant, c'est que ce parcours l'a ramené… à la musique. Sa décision de venir sur le marché, elle l'a effet mûrie avec Fred Mougel, son « compagnon de route » dont les pains bio participent eux aussi au marché des halles. Ils ont suivi sensiblement la même formation musicale sans jamais se croiser. Aujourd'hui, ils travaillent ensemble un nouveau répertoire entre chanson française et musique du monde…

Frédéric JOLY

 
< Précédent   Suivant >


Accueil
Actualité
Naturopathie
page en construction
page en construct. 2
page en construct. 3
Magnétisme
Les produits
Les tarifs
Témoignages
Mentions Légales
Mes bonnes adresses




 

En savoir plus sur  :

 

> l' Hypodermologie®

> les Infrarouges Longs